20. Sciences de l’ingénieur

Sciences de l’ingénieur

L’ingénieur génère des moyens qui permettent les choix économiques et politiques et en ça, son rôle est de mettre les techniques au service des hommes.

Métier futur : Ce 1er cycle permet aux étudiants d’acquérir des bases scientifiques solides et durables lui permettant d’accéder à un master spécialisé.

Ingénieur civil architecte

L’ingénieur civil architecte a notamment pour rôle de concevoir et réaliser des bâtiments allant de l’habitat familial aux grands ensembles immobiliers (complexes de bureaux, halls sportifs, centres commerciaux ou de loisirs).

Pour pouvoir s’inscrire aux études d’ingénieur civil architecte, le futur étudiant doit réussir un examen spécial d’admission.

Métier futur : Architecte, concepteur de situations urbaines ou paysagères, concepteur de programmes, concepteur d’équipements techniques, coordinateur de chantier, conseiller, urbaniste, conservateur-restaurateur, enseignant, recherche, expert en bâtiment.

Ingénieur civil biomédical

L’ingénieur civil biomédical a un rôle fondamental à jouer dans la synthèse des approches scientifiques et techniques des mondes de l’ingénieur et du médecin.

Métier futur : ingénieur civil, expert auprès d’hôpitaux, ingénieur de conception dans des équipes de développement d’appareillages médicaux, chercheur à l’université, etc.

Ingénieur civil des constructions

Cette formation s’appuie sur la connaissance des caractéristiques des matériaux, la compréhension des mécanismes structuraux (géotechnique, stabilité des structures) et développe une connaissance générale de l’art de bâtir

Métiers futurs : Les ingénieurs civils des constructions peuvent intervenir à divers titres : gestion de chantiers, conception et dimensionnement en bureau d’études, consultance, travaux publics, constructions industrielles, etc.

Ingénieur civil des mines et géologue

L’ingénieur civil des mines et géologue est l’acteur incontournable pour la prospection et la valorisation des nombreuses ressources minérales et énergétiques se trouvant sous la surface du sol.

Métiers futurs : fonctions en prospection, conception, production, maintenance, gestion, planification, recherche et développement dans les industries.

Gestion des ressources en eau souterraine, maintien et restauration des équilibres naturels, aménagement du territoire, réalisation des grands travaux (infrastructures ferroviaires, routes, tunnels), etc.

Ingénieur civil électricien

Cette formation a pour objectif d’assurer la formation d’ingénieurs capables de répondre aux défis technologiques dans les domaines scientifiques et techniques liés à l’électricité et à ses applications.

Métiers futurs : besoin croissant d’ingénieurs compétents dans les domaines de l’électromécanique, de la mécanique et de l’électricité. Possibilités de carrière dans les services publics, dans la recherche et l’enseignement supérieur, dans le secteur tertiaire.

Ingénieur civil électromécanicien

Cette formation couvre un spectre très large de compétences techniques en énergie, électronique, moteurs, mécatronique ou encore en conduite des processus industriels.

Métiers futurs : de carrière dans les bureaux d’études, dans l’industrie, dans les services publics, dans la recherche et l’enseignement supérieur, dans le secteur tertiaire.

Ingénieur civil aérospatiale

L’aérospatiale rassemble les techniques de l’aéronautique (déplacement dans l’atmosphère) et celles de l’astronautique (déplacements spatiaux, c’est-à-dire trajets hors atmosphère et interplanétaires, en utilisant des navettes spatiales ainsi que des fusées).

Cette formation unique en Belgique francophone est dispensée à l’ULg.

Métiers futurs : Ingénieurs dans des entreprises du domaine aérospatial (Belgique ou étranger) et également dans les industries électromécaniques non aérospatiales.

Ingénieur civil en chimie et sciences des matériaux

Les chercheurs en science des matériaux étudient, développent, fabriquent, façonnent et testent les matériaux.

Métiers futurs : Ingénieur dans les secteurs florissants de la chimie, des « métaux et matériaux », des « produits métalliques », des « plastiques », etc.

Ingénieur civil en informatique

L’informatique est une discipline scientifique et technique se rapportant à la mise en œuvre des ordinateurs et des programmes qui les commandent.

Métiers futurs : Ingénieur dans les secteurs directement orientés vers le transport de l’information (données, images et son), c’est-à-dire les télécommunications et les réseaux informatiques, dans les secteurs dont l’activité principale est de manipuler de l’information (banques, assurances, administrations, et bien d’autres encore…

Ingénieur civil en informatique et gestion

L’expert en conception et développement de systèmes complexes d’informations, de connaissances et de décisions. Il peut gérer des bases de données de grande envergure et en extraire de la connaissance, en vue de prendre des décisions.

Métiers futurs : Les fonctions les plus souvent exercées relèvent des cinq catégories suivantes : informatique, organisation et planification, gestion économique, etc.

Ingénieur civil en mathématiques appliquées

L’ingénierie mathématique a pour objectif de concevoir, d’analyser et de mettre en œuvre des modèles mathématiques pour l’ingénierie des systèmes complexes du monde industriel ou organisationnel et d’élaborer des stratégies afin d’optimiser leurs performances.

Métiers futurs : La formation en mathématiques appliquées donne aux étudiants une compétence très ouverte dans des domaines variés : procédés industriels, robotique, aéronautique, biologie et médecine, etc.

Ingénieur civil mécanicien

L’ingénieur mécanicien est au centre de l’industrie moderne. Il conçoit des produits très divers (instruments, machines, véhicules, etc.) et leurs composantes ou encore des systèmes plus larges (centrales électriques, machinerie en métallurgie ou dans l’industrie plastique).

Métiers futurs : Ingénieur dans les secteurs automobiles, aéronautiques, chimiques et pétrochimiques, métallurgie et beaucoup d’autres.

Ingénieur civil physicien

C’est une formation qui insiste sur la compréhension en profondeur des phénomènes physiques à la base des technologies de pointe dans le but de les maîtriser, de les améliorer et, surtout, d’innover.

Métiers futurs : Les débouchés pour les ingénieurs physiciens sont extrêmement variés (télécommunications, techniques médicales, technologies de l’environnement, microélectronique, etc.)

 

 

Pour une info complète, veuillez consulter notre guide des études universitaires.

Vous pouvez le commander par mail info@cediep.be ou par téléphone 02/649.14.18

 

5, Avenue d'Hougoumont - 1180 Uccle - Tel. 02/649.14.18 - info@cediep.be - www.cediep.be

Copyright © 2018 CEDIEP