Vacances studieuses: réviser et s’amuser… C’est possible !

Les grandes vacances doivent profiter aux étudiants pour qu’ils se reposent après une année scolaire fastidieuse, mais aussi, afin que ceux-ci se consacrent à quelques activités studieuses, selon qu’ils ont réussi à leurs examens de fin d’année ou non.

Quels sont les bons plans pour mettre à profit les vacances d’été pour étudier ?

Comment mieux se préparer pour réussir ses examens de deuxième session ?

Autant de questions que se posent les vacanciers et auxquelles nous tenteront d’apporter quelques pistes de réponses.

 


« Vacances studieuses : réviser et s’amuser…c’est possible ! »

Les grandes vacances doivent profiter aux étudiants pour qu’ils se reposent après une année scolaire fastidieuse, mais aussi, afin que ceux-ci se consacrent à quelques activités studieuses, selon qu’ils ont réussi à leurs examens de fin d’année ou non. Dans tous les cas, c’est le bon moment pour travailler autrement et surmonter ses difficultés scolaires tout en ne perdant pas de vue que ces temps libres d’été sont de réelles opportunités pour s’évader.

Quels sont les bons plans pour mettre à profit les vacances d’été pour étudier ?

Comment mieux se préparer pour réussir ses examens de deuxième session ?

Autant de questions que se posent les vacanciers et auxquelles nous tenteront d’apporter quelques pistes de réponses.

Quels sont les possibilités de remise à niveau avant la rentrée scolaire ?

Certains étudiants rencontrent des difficultés liées à un manque d’implication dans leur travail. D’autres déploient des efforts considérables et n’obtiennent pas les résultats escomptés. Pour ces deux catégories, un diagnostic précis doit être effectué : en prenant conscience de l’origine de ses difficultés d’apprentissage, l’étudiant comprendra l’intérêt des techniques à adopter. Dès lors, envisager des cours d’été est une sage décision, car c’est une bonne voie pour progresser.

Les cours d’été permettent donc aux étudiants d’entretenir leurs connaissances tout en profitant des vacances. Il s’agit de trouver les formules les plus intéressantes :

– gratuité ou coût réduit ;

– programme des cours (rémédiation en maths, en français, etc…) ;

– organisme (établissements scolaires, maisons de jeunes, associations de quartier, centres sportifs et culturels, etc…) ;

– méthodes de travail (en groupe ou personnalisé) ;

– etc…

Ces appuis répondent efficacement aux besoins du bénéficiaire dans la mesure où celui-ci est amené à reprendre confiance en lui et à être mieux outillé pour la rentrée.

Par ailleurs, les cours de rattrapage s’adressent tout particulièrement à ceux qui ont des examens de passage :

– ils sont le plus souvent donnés dans les établissements scolaires d’origine des étudiants ;

– les enseignants expérimentés et qualifiés sont à l’écoute des besoins spécifiques des jeunes gens ;

– les projets éducatifs sont ici plus précis d’autant plus qu’ils répondent explicitement aux difficultés réels des étudiants dans tel ou tel matière ratée en première session ;

– l’accent est mis sur un rappel de la matière concerné mais avec des exercices adaptés.

L’expérience montre que dès la reprise des examens de deuxième session, l’étudiant se manifeste par son assurance face aux épreuves écrites ou orales. Ce changement d’attitude favorise d’ailleurs, le plus souvent, son passage en classe supérieure.

Comment s’organiser quand on doit faire ses révisions à la maison ?

Les vacances d’été débutent mais les examens de seconde session sont dans quelques semaines. Par souci d’efficacité, les révisions à domicile doivent faire l’objet d’une rigueur particulière et d’un programme avec des horaires précis. Quelques conseils :

– faire le point sur ses connaissances (forces et faiblesses) ;

– privilégier et gérer au mieux votre emploi du temps (étude – loisirs – repos) ;

– ne pas avoir plus de deux heures d’étude par jour ;

– faire des fiches de révision ;

– reprendre les devoirs d’examen ;

– effectuer tous les exercices conseillés par les enseignants ;

– commencer à réviser tout en douceur dès le début des vacances ;

– de manière progressive étaler ses révisions sur la durée afin d’éviter un stress inutile ;

– axer sa concentration sur les matières où on a le plus de difficultés.

Qu’est ce que les devoirs de vacances ?

Les vacances d’été sont le moment idéal pour (re)donner de solides bases aux jeunes avant leur passage dans une classe supérieure ou pour démarrer une nouvelle formation. Les devoirs de vacances existent sous des formes multiples et sont adaptés à toutes les situations dans le but d’aider ces jeunes gens à approfondir leurs connaissances théoriques, à comprendre des problématiques et à découvrir des choses nouvelles, sans pour autant les empêcher de profiter de leur temps libre. Ainsi, ces exercices :

– sont donnés en fin d’année scolaire par les enseignants ;

– permettent de combler les lacunes de ceux qui ont quelques difficultés scolaires ;

– font une synthèse des différents cours de l’année scolaire précédente;

– donnent un aperçu du programme de l’année scolaire à venir ;

– constituent de bonnes bases pour reprendre du bon pied à la rentrée.

Les stages ou cours de vacances sont-ils efficaces?

Le stage de vacances a pour objectif d’allier des cours de soutiens scolaires aux activités ludiques. Il s’agit d’un système de séjours organisés dans un environnement adéquat pour la pratique d’activités sportives ou culturelles associé à un programme de cours adaptés aux attentes des participants. Certaines associations proposent donc aux jeunes de venir combler leurs lacunes le temps d’un séjour de loisirs ; l’effectif réduit des groupes de travail (maximum 10 personnes) permet une meilleure approche. Une réelle opportunité pour:

– alterner des moments de travail encadrés dans la matinée, avec des après-midis sportifs ou culturels ;

– réviser les notions essentielles du programme scolaire encore mal assimilé ;

– acquérir ou perfectionner une méthode de travail (apprendre à s’organiser, à mémoriser, à entretenir sa motivation, etc.) ;

– synthétiser ses techniques d’apprentissage (prise de notes, fiche de synthèse, recherche documentaire, etc.) ;

– mettre en œuvre une pédagogie réellement personnalisée.

Somme toute, des vacances studieuses, éducatives et sportives pour faire le plein de vitalité dans son corps et dans sa tête.

Quels sont les réels impacts des séjours linguistiques sur les connaissances en langues?

Les séjours linguistiques à l’étranger sont une excellente idée qui permet non seulement d’améliorer ses compétences en langues mais aussi de décompresser tout en se cultivant par la découverte d’une autre culture. Une occasion pour :

– rencontrer de nouvelles personnes ;

– visiter des sites et monuments du pays ;

– déguster les mets locaux ;

– acquérir de l’autonomie.

Plusieurs possibilités sont à envisager, notamment :

– famille d’accueil ou hébergement en centre ;

– cours de langues, visites guidées ou tourisme libre.

Toutefois, pour les immersions en groupe, le demandeur ne doit pas perdre de vue certains inconvénients notamment, le prix souvent prohibitif du séjour.

Par ailleurs, une immersion linguistique totale ou partielle dans l’une ou l’autre région de Belgique est tout à fait possible, notamment pour des langues comme le néerlandais ou l’allemand.

Finalement, bonne vacances,…studieuses ou pas !

Quelques sites internet utiles :

www.cogitobelgium.com

www.etudiantefficace.eu

www.jsb.be

www.guidesocial.be

www.languesvivantes.com

www.cll.be

www.langtra.com

www.studyrama.fr

www.toutypasse.be

www.afsbelgique.be

www.jeminforme.be

www.inforjeunes.be

www.lebij.be

www.wep.org

www.ead.cfwb.be

www.enseignement.be

5, Avenue d'Hougoumont - 1180 Uccle - Tel. 02/649.14.18 - info@cediep.be - www.cediep.be

Copyright © 2018 CEDIEP